A la recherche du bon poids

890_280_img8

 

 

S’il est courant de rencontrer des chiens trop gros, il est plus rare d’en croiser de trop maigre. En effet, les maîtres ont en général tendance à suralimenter leur compagnon. Obésité et maigreur sont cependant deux états qui sont néfastes pour votre animal. Trouver et entretenir « le bon poids » n’est pas toujours chose aisée, mais certainement pas insurmontable.

 

 

Observer votre chien

 

Votre chien est-il trop gros ou trop maigre ?

Vous pourrez facilement répondre à cette question en l’observant. Regardez la cage thoracique de votre compagnon. Si vous ne voyez pas les côtes et si, a fortiori, vous ne les sentez pas en passant les doigts dessus de l’avant vers l’arrière, c’est que votre chien est trop gros. A l’inverse, si les côtes sont très proéminentes et si vous avez la sensation de passer votre main sur de la tôle ondulée, c’est qu’il est trop maigre.

 

Un chien bien proportionné doit avoir l’abdomen galbé vers le haut en partant de la cage thoracique et en allant vers la queue. Son ventre ne doit pas être flasque et pendre vers le bas. Placez-vous derrière votre animal. Vous devez distinguer nettement un creux de chaque côté au niveau de l’abdomen. Si c’est le cas, votre chien est à son poids idéal ou optimal.

 

 

Votre chien est trop gros

 

Le surpoids est presque toujours dû à un apport énergétique excédentaire par rapport aux besoins réels de l’organisme. Même si certaines races sont prédisposées à l’embonpoint (labrador, westie, teckel, beagle…), c’est très souvent l’abus de récompenses ou une ration trop généreuse  ou un aliment trop riche en énergie, allié à un manque d’exercice qui est la cause de cet état.

 

Il est important de prendre cette dérive au sérieux car la santé de votre compagnon est en danger. Son transit digestif est ralenti, ce qui provoque une constipation chronique, le surcroît de poids sur les articulations est générateur d’arthrose, le cœur est surmené, la respiration devient difficile. On considère qu’au-delà de 20% de surpoids, le stade de l’obésité est atteint. L’obésité est une véritable maladie. En effet, les cellules des tissus gras sécrètent des hormones ou métabolites équivalents qui dérèglent le métabolisme normal de l’organisme, dont la régulation de l’appétit. Enfin, le diabète sucré est une conséquence fréquente de l’obésité.

 

Pour faire maigrir votre chien, la solution est simple : il faut diminuer les apports caloriques et parallèlement augmenter progressivement l’exercice physique dans le but de brûler l’excès de graisses.

 

 

Votre chien est trop maigre

 

Il est beaucoup plus rare de voir un chien trop maigre par sous-alimentation. Les causes sont toujours un dysfonctionnement du tube digestif ou une maladie généralement grave.

Chez le chien âgé, le système intestinal devient moins performant, l’absorption alimentaire est moins bonne. Ainsi pour une même quantité d’aliments, la fourniture énergétique est moindre. Le même résultat peut être observé lors de la présence de parasites intestinaux qui provoquent une mauvaise absorption des aliments.

 

Dans tous les cas, un amaigrissement soudain ou progressif est à prendre au sérieux et doit vous amener à consulter un vétérinaire. Même si votre compagnon n’est pas atteint d’une maladie grave, une extrême maigreur peut être la cause de carences et diminuer sa résistance.

 

 

Echelle des notations corporelles :

 

jpg
 
 

retour